l’environnement préservé n’est pas un vain mot

Avec le retour des beaux jours, les visites guidées gratuites du village reprennent, commentées le plus souvent par le maire, Dany Minel.

Elles permettent aux promeneurs de découvrir les nombreux attraits de la commune, sur un circuit qui s’étoffe de nouveautés au fil des ans.

Les visites sont proposées jusqu’au 15 octobre, aux groupes d’au moins huit personnes, sur rendez-vous auprès de la mairie, indique le maire. Au cours de la balade, les marcheurs peuvent en apprendre plus sur la valorisation du petit patrimoine, les trois jardins publics, le château Renaissance, mais aussi sur la gestion des espaces publics, des eaux pluviales et du fleurissement, dans le respect de la biodiversité et des ressources naturelles.

Préserver la diversité biologique

La zone humide communale des Sainfoins est également à découvrir ainsi que le circuit botanique, entre les hameaux de Mesnerettes et d’Autrecourt. Le jardin d’Émilien accueille une exposition en plein air jusqu’à la mi-octobre : seize clichés de grand format y sont présentés, sur le thème des eaux de Mesnières. Différentes manifestations marqueront ces prochains mois. La Fête des fleurs, le dimanche 27 mai, en présence de Samuel Leroux, expert en jardinage ; du 16 au 22 juillet, la 9e édition de la Semaine de la randonnée.

Le début de la saison touristique a été marqué, par l’inauguration, de plusieurs lieux, nouvellement aménagés. La zone humide, de plus d’un hectare, ouverte au public, présente un espace freinant l’érosion de la diversité biologique par la préservation des milieux naturels. Le chantier a coûté 28 500 € HT, subventionné à hauteur de 78% par la Région, l’Agence de l’eau et le Département. Le sentier botanique est jalonné d’une vingtaine de panneaux où sont présentées les différentes essences d’arbres, sur environ 1 500m, le long de l’Avenue verte. L’opération, réalisée en partenariat avec le lycée forestier et l’ONF, a coûté 3 964€ (financés à 80&%, par le ministère de la Transition écologique et solidaire). L’extension de la mairie et l’aménagement de la place du village ont également été inaugurés. Le coût des travaux s’est élevé là à 221 000€ HT (subvention de 73% par l’État et le Département).

Source et photo Paris Normandie du 7 mai 2018

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité