En route vers la quatrième fleur

C’est pour nous un évènement, le fruit de plus de vingt-cinq années d’engagement au service de la population : Mesnières-en-Bray participe au concours national des villes et villages fleuris… et nous sommes honorés d’accueillir les membres du jury national.

Que de chemin parcouru depuis 1989, date à laquelle une nouvelle équipe municipale était élue ! Et comment y sommes-nous parvenus ?

« Préserver, développer, renforcer l’identité rurale pour le bien-être des villageois » reste, le pilier majeur du projet politique de l’équipe municipale mesnièroise en place depuis 1989.

Pour élaborer leur plan d’actions, les élus, auront su prendre le temps d’observer, de comprendre leur territoire : des hommes, des paysages, des traditions, une identité culturelle...

Prendre le temps, être patient, ne pas s’emballer, c’est aussi compter sur la compréhension de la population.

Au quotidien, par la lettre municipale, par des animations… Avec le plus grand nombre, nous expliquions, nous partagions nos projets et plus particulièrement la façon de les aborder. Chaque famille en était informée, chacun pouvait être entendu…

Et la confiance établie, la jeune équipe municipale savait qu’elle pouvait inscrire son action dans le temps. Elle allait, sans le savoir, faire « du développement durable ».

Tout ne s’est donc pas fait le même jour. Au fil du temps, des choix se sont imposés, les bilans ont affiné les méthodes. Le travail en régie est vite apparu incontournable ; Désormais, nous sommes capables de faire nous-mêmes, de réparer ce qu’on a fait, de corriger ce qui ne va pas et voire d’effacer là où nous nous sommes trompés. Nous osons l’expérimentation, nous partageons nos réussites, nous acceptons nos échecs et revendiquons le droit à l’erreur. Souvent, nous appuyons nos pratiques sur les savoir-faire locaux, ce qui ne surprend pas nos concitoyens qui, eux-mêmes, se les réapproprient : actes simples, de bon sens, adaptés à notre environnement naturel et culturel, demandant de retrouver des gestes oubliés...

Quant à l’objet construit, il doit, s’il le fallait, pouvoir laisser la place, sans traumatisme, aux projets des générations futures.

Demain, d’autres réalisations seront utiles, des événements inattendus se produiront, de nouveaux objectifs seront à atteindre, des idées naîtront...

Et si notre démarche s’inscrit inévitablement dans la réponse aux attentes de nos contemporains, elle ne doit pas pour autant compromettre la réussite de nos enfants, de nos petits-enfants.

C’est notre devoir!

Dany Minel
Maire

Téléchargez au format pdf "Mesnières en Bray, un village fleuri au naturel" (poids 94 Mo)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité